Processus

Les tesselles sont triées par tailles, formes, et couleurs.

 

 

 

 

 

 

Initialement la découpe cherche principalement à être carrée. Certaines pièces sont des triangles. Je garde précieusement celles qui offrent le biais qui permettra de tourner, de « tisser » le caillou dans la forme.

 

 

 

 

 

 

Différents mortiers sont superposés dans l’épaisseur. Un premier très collant, le second très sableux aérée et une dernière couche lisse et fine qui permet un dessin précis. Le carton doit permettre, quand je le pose sur la surface à remplir, d’établir un contour le plus précis possible du dessin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tesselles y sont enfoncées et dépassent légèrement du niveau. Elles seront ensuite misent de niveau avec une cale plate.

Comments are closed